Artiste plasticienne, dessinatrice et sérigraphie

Ma pratique artistique questionne mon expérience de l’environnement, des lieux que je traverse, que je visite. Elle interroge les notions de paysage et de territoire, mais aussi leur lien au corps se déplaçant.


C’est par le regard de l’observateur que le territoire devient paysage. La présence de l’homme crée le paysage en tant que réalité (puisque visible et reconnaissable) ; en retour, le paysage nourrit l’observateur, enrichit son savoir et excite son imaginaire. Le concept même de paysage suggère qu’un lieu acquiert une dimension humaine, voire spirituelle.


Le paysage nourrit infiniment notre esprit et notre imagination.

Ce qui est et ce que j’en fais,

Ce qui m’entoure et ce que je perçois,

Ce qui est plein et ce que je vide...

GRAVURES










 
 
 
Plaque de zinc, gravure double

morcellements de panorama
Solitude